Bonne année !

Source photo

Fidèles lecteurs et lectrices ou visiteurs par hasard, je vous souhaite une belle et heureuse année 2019 !

Que tous vos souhaits se réalisent et que vos projets vous mènent au succès !

Publicités
Publié dans Divers | Tagué , , | Laisser un commentaire

C’est Noël !

Image traditionnelle d'un Père Noël
Joyeux Noël à tous !

Merci à MHF pour cette jolie carte qui est arrivée bien à propos dans ma boîte aux lettres.
Publié dans Divers | Tagué , | Laisser un commentaire

Pollens, déjà ?

Surprise ce matin lorsque j’ai regardé mes mails, j’avais un message d’alerte du site pollens.fr qui me permet de suivre la présence des pollens auxquels je suis allergique.

Alerte pollinique

Déjà du pollen de noisetier, même si le risque est encore faible ? D’habitude, la première alerte a lieu en janvier. Sans doute un effet du radoucissement des températures de ces derniers jours. D’ailleurs, jeudi, j’ai aperçu quelques arbustes déjà en fleurs.

Encore un signe du changement climatique, bien concret pour moi. Heureusement, je ne ressens pas encore les effets du pollen, peut-être parce qu’il a beaucoup plu ce matin. Si les yeux me grattent les prochains jours, je saurai pourquoi !

Publié dans Divers | Tagué , , | Laisser un commentaire

La légende d’une vie

Soirée théâtre vendredi soir avec une pièce écrite par Stefan Zweig en 1919 et qui est présentée en France pour la première fois.

La légende d'une vie Stefan Zweig théâtre Montparnasse

C’est une interview de Natalie Dessay sur France-Inter, où elle évoquait sa reconversion en tant que comédienne qui m’a donné envie de la découvrir sur scène au théâtre Montparnasse.

Vienne, 1919. Une grande maison familiale où l’on s’apprête à renouer avec les soirées lecture qui en ont fait le succès. Autrefois, c’est le père de famille, Karl Franck, poète renommé dont on célébrait les mots. Il n’est plus mais sa veuve, Leonor, s’est érigée en gardienne du temple et elle a décidé que ce soir, ce seront les textes de Friedrich, le fils, qui seront lus par un célèbre comédien, en présence du chancelier. Qu’importe si Friedrich rechigne à participer à cette soirée, conscient que l’on vient écouter « le fils de » plutôt qu’un jeune poète à découvrir. Bürstein, le biographe officiel de Karl Franck, tente de calmer les angoisses et l’amertume du jeune homme, qui trouve aussi du réconfort auprès de sa sœur aînée.

Et puis une femme apparaît, qui demande à pouvoir assister à la soirée, même debout s’il n’y a plus de siège disponible. Dès qu’elle la voit, Leonor la rejette violemment. Bürstein la connait, lui aussi, et semble gêné. Ni Friedrich, ni sa soeur ne savent qui elle est mais cette femme sait trouver les mots pour parler à Friedrich, pour s’intéresser réellement à lui et il s’empresse de lui trouver une place dans l’auditoire. Qui est cette femme, que cachent Leonor et Bürstein, qui était en réalité l’homme derrière le grand poète, c’est ce que Friedrich et le spectateur découvrent dans la suite de ce spectacle, dans un décor minimaliste mais lumineux, de grands panneaux qui montent et descendent au gré des changements de lieux.

J’étais allée à ce spectacle pour Natalie Dessay, j’ai aimé sa prestation et j’ai aussi beaucoup apprécié de voir sur les planches Bernard Alane et surtout Macha Méril, bienveillante et chaleureuse, personnage révélateur de l’histoire familiale au delà des apparences.

Un beau texte à découvrir autour de thèmes profonds comme la construction de la personnalité d’un fils face à la célébrité écrasante d’un père, la levée d’un secret de famille, le lâcher-prise d’une femme jusque-là dévouée à la mémoire du disparu et qui s’était oubliée. Une belle soirée !

Publié dans Théâtre | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

A photo a week challenge: Bridges

Je revenais d’une visite de musée à Paris il y a un mois et lorsque le bus où j’étais assise a franchi la Seine sur le pont de Suresnes, au ralenti car il y avait de la circulation, j’ai pris cette vue de La Défense sous la lumière bleutée du soir qui tombe.

Vue sur la Défense depuis le pont de Suresnes

Pont de Suresnes

Vision surnaturelle et inattendue après une journée grise et pluvieuse !

 

Publié dans Divers, Weekly photo challenge | Tagué , | Laisser un commentaire

Dimanche 11 novembre

En arrivant sur la place de l’église, j’ai entendu une musique militaire et en me penchant légèrement sur la gauche, j’ai aperçu un cortège qui quittait le bas de la rue Hervet.

Lorsqu’ils se sont rapprochés, j’ai vu d’abord deux agents de la police municipale sur leurs gyropodes, puis à vingt mètres derrière eux, des marins avec leurs pompons rouges (bizarre !) puis les officiels, le maire, le député, le conseiller régional, les représentants du Conseil Municipal des Jeunes, les enfants des écoles avec leurs petits drapeaux, des scouts en grand nombre, puis fermant la marche, quelques militaires galonnés des trois armes. Ils ont bifurqué sur la place de l’Église et se sont dirigés vers le parvis de la vieille mairie où aurait lieu la cérémonie de commémoration du 11 Novembre.

J’ai regretté que les policiers municipaux ne soient pas à cheval ; après tout les chevaux ont payé un lourd tribut lors de la première guerre mondiale et la présence de deux de leurs représentants en tête du cortège aurait été méritée. Mais il aurait fallu gérer le problème des crottins qui n’auraient pas manqué de souiller les rues et surtout de risquer de bouleverser le pas bien réglé des marcheurs !

Après avoir acheté le pain, je me suis aussi dirigée vers le lieu du rassemblement mais j’ai été rebutée par la foule qui se pressait et je suis rentrée chez moi, en prenant le temps de détailler les grosses maisons qui longent l’avenue qui mène à Saint-Germain-en-Laye. Certaines ont un charme désuet et datent sans doute du début du vingtième siècle. Je me suis arrêtée dans le square qui vient d’être réaménagé, l’œil attiré par les bosquets fleuris qui contrastent avec le feuillage roux des arbres au bord des allées.

Square Rueil-Malmaison fleurs Novembre armistice

C’est surprenant, toutes ces fleurs à cette époque de l’année, elles détonnent avec le gris du ciel et la pluie qui commence à tomber dru. Après tout, nous sommes le 11 novembre, c’est un temps de saison ! C’est plutôt rassurant.

Publié dans Divers | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

A photo a week challenge: Water

Après une bonne marche, quel plaisir d’arriver au bord de ce lac des Pyrénées pour pique-niquer et se rafraîchir ! L’eau était glacée, certes, mais le bain de pieds était bienvenu !

Au bord du lac dans le cirque de Troumousse (Hautes-Pyrénées) août 2018

Cirque de Troumousse – Hautes-Pyrénées – Août 2018

Image | Publié le par | Tagué , , , | 1 commentaire

Culture du lundi

MHF Le Blog nous propose ce lundi un bilan culturel de l’été. Je devrais trouver dans ce sujet la matière à un petit bilan, même s’il me semble à première vue que mon été 2018 a plutôt été nature que culture.

Côté musée :

  • J’ai visité le musée des Augustins à Toulouse lors d’un week-end prolongé dans la ville rose dans les tout premiers jours de l’été.

Petit cloître musée des Augustins

Musée des Augustins – Toulouse

  • Sur la route des vacances début août, une halte à Beaune nous a permis de découvrir le musée des hospices. Un lieu magnifique et une visite qui méritent de s’écarter de l’autoroute.

Musée des Hospices de Beaune

Dans la cour intérieure de l’hospice de Beaune

Cinéma :

Pour échapper aux températures caniculaires, je me suis réfugiée quelquefois dans des salles obscures et climatisées !

  • Fleuve noir d’Éric Zonka : Vincent Cassel se transforme physiquement en Michel Simon et Romain Duris joue un prof inhibé comme jamais.
  • Paul Sanchez est revenu de Patricia Mazuy avec Laurent Lafitte et Zita Henrot. Plaisant sur le moment mais je l’ai déjà oublié !
  • My Lady de Richard Eyre avec Emma Thompson, magnifique, et Stanley Tucci en finesse. Vous le devinez, c’est mon coup de cœur cinéma !

Côté lecture :

L’été a été assez riche. Du 21 juin jusqu’au retour à la maison après la pause pyrénéenne, j’ai lu :

  • Fief de David Lopez : Déroutant au premier abord mais vaut le détour !
  • Le déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus : Un journée particulière dans un palace en mai 1968. Cocasse et passionnant !
  • L’enfant perdue d’Elena Ferrante : Ultime épisode de la série L’amie prodigieuse dont j’ai surtout apprécié le premier tome.
  • Et toujours elle m’écrivait de Jean-Marc Savoye : Récit d’une analyse
  • L’espoir des Neshov d’Anne B. Radge : Quatrième tome de la série, dont, là aussi, j’ai préféré le premier tome.
  • La voix des vagues de Jackie Copleton : un roman autour du bombardement de Nagasaki et de ses conséquences sur une famille émigrée aux États-Unis. Émouvant.
  • L’année des adieux de Laure Adler : Ce n’est pas un roman mais ça se lit comme tel. J’avais oublié les évènements qui avaient marqué la dernière année au pouvoir de François Mitterrand. Sous la plume de Laure Adler, c’est un plaisir de s’y replonger !
  • Les secrets de l’île de Viveca Sten (Meurtres à Sandhamn #4) : Le genre de polar qui me convient, j’arrive à comprendre l’intrigue !
  • Au cœur de l’été de Viveca Sten (Meurtres à Sandhamn #5) : la suite du précédent
  • Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin : Sans doute mon coup de coeur de l’été, côté roman !
  • Novellas de Doris Lessing, qui regroupe trois romans courts : Les grands-mères, Victoria et les Staveney, un enfant de l’amour. Pour se replonger à petite dose dans la prose de Doris Lessing.

Pas de spectacle ni de concert cette année, la canicule de cet été m’a anéantie et j’ai privilégié la lecture sur mon canapé à l’ombre de mes volets !

Publié dans Cinéma, Divers, Lecture, Musée | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

4 ou 5 étoiles ?

Evaluation

Avant d’écouter ce reportage sur France-Inter ce matin, j’étais bien loin de me douter de l’importance que pouvait avoir mon choix lorsqu’on me demande mon avis sur une prestation, ce qui arrive de plus en plus souvent.

Moi qui craint toujours les excès, je suis plutôt encline à laisser un 4/5 même si je suis très satisfaite – on peut toujours faire mieux – et un 2/5 si je suis mécontente – personne n’est parfait. D’autant qu’il n’est pas toujours clair de savoir ce que l’on évalue.

Ainsi, après un appel au support de mon fournisseur d’accès Internet pour signaler des dysfonctionnements, lorsque je reçois un questionnaire par SMS, je ne sais pas bien si on me demande de noter la façon dont on m’a répondu, la politesse de l’agent, sa capacité à comprendre la raison de mon appel, ou bien si on attend mon appréciation sur la résolution de mon problème, à savoir le conseil de rapporter mon équipement à l’agence la plus proche pour un échange standard, mon matériel étant ancien (à peine installé depuis 1 an !)

Difficile alors de faire passer par le choix de quelques étoiles mon impression très positive vis à vis de mon interlocuteur qui a été charmant et mon agacement vis à vis de la solution, – qui me dit que le nouvel équipement sera vraiment plus opérationnel ? – qui à mon avis n’en est pas une.

Pour en revenir au reportage de ce matin, j’ai été surprise d’apprendre que chez Uber, un 4,51/5 était une mauvaise note et que le chauffeur était près de la disqualification. Je comprends mieux leur stress !

Il va falloir que je revois mon échelle de notation !

Vous pouvez ré-écouter ici le reportage Tous évalués, tous menacés proposé par la rédaction de France-Inter dans l’émission Interception.

Publié dans Radio | Tagué , , | Laisser un commentaire

La rentrée

La rentrée, c’était le thème du lundi, cette semaine chez MHF Le Blog et je me suis retrouvée dans ses réflexions.

Moi non plus, je ne suis plus directement concernée par la rentrée, parce que mes enfants sont grands, qu’ils travaillent ou sont étudiants, et parce que je ne travaille plus. Je suis revenue de vacances depuis une semaine, les cours de gym ne reprennent que dans une quinzaine, France-Inter est déjà installé dans sa grille d’automne. C’est vrai, ce lundi 3 septembre ne signifie pas concrètement quelque chose pour moi et pourtant, c’est vrai, dans ma tête, c’est quand même La Rentrée !

Parce que j’entends les enfants dans la rue sur le chemin de l’école, parce que les vitrines changent dans les magasins, parce que les rues de ma petite ville sont de nouveau animées, parce que, même s’il fait encore chaud dans la journée, on sent une petite fraîcheur le matin et le soir, le cap est franchi, les vacances sont finies, c’est la rentrée !

Je me demande ce qu’il faudra pour que ce jalon dans l’année me devienne indifférent et pour être franche, j’espère ne jamais y arriver. Pour l’instant, ça me donne l’impression d’être encore dans le mouvement, d’avoir le même rythme que tout le monde !

Alors, bonne rentrée à tous !

Source image : Dzenina Lukac from Pexels
Publié dans Divers | Tagué | 1 commentaire