#DéfiLivres Confinement #19

Aujourd’hui, au programme du Défi Livres : Un livre intemporel.
Intemporel, ça me fait tout de suite penser à Patrick Modiano et je ne suis pas la seule puisque MHF, l’instigatrice du défi a également choisi cet auteur pour illustrer cette 19ème étape !

Il me semble que tous les livres de Modiano pourraient correspondre au qualificatif d’intemporel. Bon, j’exagère, car certains sont bien ancrés dans l’époque qu’ils évoquent mais il y a souvent des allers et venues dans le temps avec souvent une incertitude sur l’époque où se situe le narrateur.

J’ai choisi Vestiaire de l’enfance pour illustrer ce thème. C’est mon livre préféré chez Modiano.

J’ai du mal à expliquer cet engouement mais je garde des images marquantes de ce roman : un homme qui se promène dans les rues désertes d’une ville assommée de chaleur, qui observe son voisin sur sa terrasse, qui écoute des avis de recherche à la radio la nuit, tout cela a un pouvoir évocateur très fort pour moi.

C’est un livre que je relis souvent et c’est chaque fois la même magie et pourtant, je n’ai jamais réussi jusqu’à présent à rédiger un avis de lecture sur mon blog ! Est-ce grave, Docteur ?

Publié dans Lecture, DéfiLivres 2020 | Tagué , , , | 1 commentaire

#DéfiLivres Confinement #18

Aujourd’hui, le thème du Défi Livres est Un polar.
C’est un genre que je lis peu mais j’en ai quand même en rayon !

Toxic Blues de Ken Bruen.

Le héros récurrent de ce polar est Jack Taylor, ex-flic irlandais reconverti en détective privé.

Ambiance très noire dans ces enquêtes qui avancent presque sans intervention de Taylor, souvent sous l’influence de l’alcool ou de drogue, à la faveur de diverses rencontres dans les bars de Galway

Mon compte-rendu de lecture de ce polar sur mon blog ici. Ma première rencontre avec Jack Taylor avait eu lieu .

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | Laisser un commentaire

#DéfiLivres Confinement #17

Pour cette 17ème étape du Défi Livres, Un petit livre.
J’ai interprété petit en rapport avec le nombre de pages – 112 ici – et pas du tout avec leur contenu.

L’été 80 de Marguerite Duras.

J’avais découvert ce livre à la faveur de la rediffusion d’une émission de radio sur fip les tous derniers jours de 2012. Malheureusement, elle n’est plus disponible en replay sur le site de fip.

Ce livre regroupe les chroniques écrites par Marguerite Duras à la demande de Serge July pour le journal Libération durant l’été 80.

J’ai retrouvé à la lecture de ce livre les sensations que j’avais éprouvées lors de l’écoute de l’émission de fip, l’écriture de Duras est si musicale !

Il me semble que relire ces chroniques nous apporterait un souffle d’air et de liberté pendant cette période de confinement…

Publié dans DéfiLivres 2020, Ecrivains à la radio, Lecture | Tagué , , | 1 commentaire

#DéfiLivres Confinement #16

Aujourd’hui jour 16 du Défi Livres, il faut choisir Une BD.
Alors, j’ai sélectionné ce qui est pour moi LA BD, la seule qu’il y avait chez mes parents quand j’étais petite et la seule que j’ai pu lire avant longtemps !

Tintin au pays de l’or noir de Hergé.

BD entrée chez mes parents par hasard à la faveur d’un prêt et restée finalement car, encore très petite, j’avais froissé une des pages. Mon père avait alors acheté un exemplaire pour le rendre à un copain et avait gardé l’album légèrement abimé.

Ce qui me faisait beaucoup rire, c’étaient les mésaventures des Dupondt avalant des cachets qui leur faisaient faire des bulles et pousser des cheveux de couleurs vives !

Plus tard, j’ai mieux compris l’intrique autour du marché du pétrole ! Comme quoi, Tintin, c’est pour tous les âges !

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | 3 commentaires

#DéfiLivres Confinement #15

Le thème du jour du Défi Livres n’est pas si facile que cela : Un livre « feel good ».
La sensation du « feel good » est vraiment personnelle. Ce qui me fait du bien rebutera ou ennuiera peut-être un autre lecteur ! Alors j’ai choisi de parler d’une lecture légère, sans prise de tête.

Les plus belles mains de Delhi de Mikael Bergstrand.

Premier épisode d’une série de trois romans qui ont pour héros principal un suédois quinquagénaire dépressif. Un voyage en Inde va le bousculer dans ses habitudes et lui redonner la joie de vivre.

Tribulations cocasses pleines de bonne humeur et de fantaisie, se succèdent, on termine ce premier tome avec le sourire aux lèvres et le moral au beau fixe !

Tout à fait ce qu’il faudrait lire en ce moment pour s’échapper par l’imagination !

Mon billet complet sur mon blog et la suite des aventures de Göran ici et .

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | Laisser un commentaire

#DéfiLivres Confinement #14

Aujourd’hui, jour 14 du Défi Livres, on se retrouve avec Un livre pavé.
Facile car j’en ai lu un cet été, plus de 1000 pages et 1210 grammes dans les mains !

4321 de Paul Auster, édité chez Actes Sud raconte, en 1024 pages, quatre vies possibles du héros, petit-fils d’émigré russe.

Au côté d’Archie Ferguson, on revisite l’histoire des États-Unis d’après-guerre, le mandat de Kennedy et son assassinat, la lutte des noirs pour les droits civiques, la guerre du Vietnam, la révolte des universités, l’émancipation féminine, des évènements que l’on croit connaitre et qu’on redécouvre différemment, par le regard de quatre personnages, quatre facettes du même Ferguson…

Pour moi qui n’avait plus lu Paul Auster depuis un moment, ce furent de belles retrouvailles !

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | 2 commentaires

#DéfiLivres Confinement #13

Défi Livres Jour 13 avec un livre de mémoire.

Avant que j’oublie d’Anne Pauly.

Son père vient de mourir. En préparant les obsèques, elle se souvient de lui, un homme violent, alcoolique. Mais aussi poète, amateur de spiritualité orientale.

Puis il faut vider la maison d’enfance, trier les affaires du défunt. Alors, les souvenirs remontent…

Très beau témoignage d’amour filial et histoire d’un deuil, émouvant et percutant, jamais plaintif, plein de vie et d’énergie.

C’est la lecture que je viens de terminer aujourd’hui. C’est un premier roman, épatant.

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | Laisser un commentaire

#DéfiLivres Confinement #12

C’est dimanche et nous en sommes au douzième jour du Défi Livres.
Aujourd’hui, un livre classique.

J’ai choisi, après hésitation, Au bonheur des dames d’Émile Zola. Des classiques, j’en ai lu beaucoup, souvent pour le lycée, et dans ce cas-là, comme on n’était pas maître de son choix, la lecture n’était pas forcément agréable, d’autant plus si elle devait se conclure par un résumé ou une analyse !

Mais Au bonheur des dames, c’est différent, je l’ai lu sans y être contrainte et je me souviens que je l’ai beaucoup aimé.
Je ne me rappelle plus l’édition, aucune de celles ci-dessous je crois.
C’est intéressant de voir l’évolution des couvertures au fil du temps.

C’est un livre que j’ai lu lorsque j’étais en classe de seconde, année scolaire 1971-1972 ! En ce temps-là, pas de blog et donc pas de lien vers mes impressions de lecture.
Je me rends compte que j’aimerais bien le relire, sans doute que mon impression aujourd’hui serait différente. Où peut-être pas, dans le fond ai-je vraiment changé ?

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , | 1 commentaire

#DéfiLivres Confinement #11

Onzième étape du Défi Livres, avec un livre de couleur.

Soleils d’Ocre de Mylène Mouton nous emmène au pied des Alpes, il y a 12 000 ans.

Deux jumeaux, une fille et un garçon, viennent au monde dans une tribu de chasseurs. Très tôt orphelins, ils sont élevés par la guérisseuse du groupe, sous la protection de la déesse de la lune

Ce roman est écrit par une passionnée d’archéologie qui nous fait vivre les rites et les luttes de ses héros préhistoriques.

Un livre lu en 2007 dont je me souviens encore !

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , | Laisser un commentaire

#DéfiLivres Confinement #10

Aujourd’hui, on parle d’un livre découvert sur le net pour la dixième étape du Défi Livres.

C’est grâce à une opération Masse critique de Babelio que j’ai découvert La disparue de Porzanec de Hervé Huguen.

Polar breton qui se déroule dans des lieux que je connais très bien, en pleine crise des Gilets Jaunes, tout est réuni pour composer une intrigue très réaliste, menée par le commissaire Baron, tenace et patient.

Ce roman est le 16ème tome de la série écrite par Hervé Huguen, que j’ai découvert par la même occasion.

Mon billet complet sur mon blog de lecture.

Publié dans DéfiLivres 2020, Lecture | Tagué , , , | Laisser un commentaire