Romances sans paroles (Verlaine)

Il pleure dans mon coeur

Comme il pleut sur la ville.

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon coeur ?


Ô bruit doux de la pluie

Par terre et sur les toits !

Pour un coeur qui s’ennuie,

Ô le chant de la pluie !


Il pleure sans raison

Dans ce coeur qui s’écoeure.

Quoi ! nulle trahison ?

Ce deuil est sans raison.


C’est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi,

Sans amour et sans haine,

Mon coeur a tant de peine !

COUV PAUL VERLAINE BAF

Ce beau poème de Paul Verlaine retranscrit à merveille l’état de mélancolie dans lequel on sombre parfois.

A retrouver dans ce bel ouvrage de La Renaissance du Livre, publié en 2004, Paul Verlaine, joliment illustré par les dessins de Louis Joos.

Advertisements

A propos Nanou

J'aime la lecture, la nature, les grands espaces. J'aime marcher sur les dunes, face à l'océan, regarder vers le large. Mon avatar est extrait d'un tableau de Setch, Plus de bruit.
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s