Dheepan

Deuxième séance cinéma dans le cadre du festival du cinéma d’aujourd’hui à Rueil-Malmaison.

dheepan

J’ai vu Dheepan, le film de Jacques Audiard qui a été récompensé par la palme d’or à Cannes en 2015.

Un ancien soldat des Tigres Tamoul, une jeune femme et une fillette de neuf ans qui n’ont rien en commun, sauf d’être des réfugiés du Sri Lanka se font passer pour une famille afin d’obtenir des passeports. Ils se retrouvent en France où ils obtiennent l’asile politique. L’homme se voit proposer un poste de gardien dans une cité de banlieue, un endroit où règne une bande de dealers qui impose sa loi et ses règles.

C’est un film coup de poing, à plusieurs égards. Les trois personnages doivent se contraindre à adopter leur rôle au sein de cette famille qui n’en est pas une. Ils ont eu des parcours différents qui ne les préparaient pas à cela. Puis, il y a la difficulté de s’intégrer dans un nouveau pays, avec une langue qu’ils ne connaissent pas. La jeune femme voudrait aller en Grande-Bretagne pour rejoindre sa sœur. L’homme se satisfait de la France. Petit à petit, ils prennent leurs marques. La jeune femme est aide-ménagère auprès d’un homme handicapé. La fillette peut intégrer une classe « normale » au bout de quelques mois. Mais c’est bientôt une autre violence qui les rattrape, celle de la guerre des gangs dans la cité, qui réveille des terreurs et des réflexes encore présents.

Je suis encore sous le choc de ce film très efficace, mais assez caricatural. Il y a aussi des images que je n’ai pas comprises, comme l’apparition d’un éléphant à plusieurs reprises. C’est certainement un symbole mais lequel ? Et puis, je me demande ce qu’a voulu dire le cinéaste avec cette fin apaisée en Grande-Bretagne : est-ce le happy-end , qui contraste avec le reste du film, ou bien un rêve fantasmé des personnages ?

Un film à voir, néanmoins, ne serait-ce que pour comprendre le sort des réfugiés qui se pressent à nos portes.

NaBloPomo 2016

Advertisements

A propos Nanou

J'aime la lecture, la nature, les grands espaces. J'aime marcher sur les dunes, face à l'océan, regarder vers le large. Mon avatar est extrait d'un tableau de Setch, Plus de bruit.
Cet article, publié dans Cinéma, NaBloPoMo16, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s