DéfiLivres 2017 #10

Dixième rendez-vous du défi Livres 2017 avec une consigne très précise :

#10 Un livre de moins de 100 pages

Bas les voiles ! de Chahdortt Djavann

Bas-les-voiles-Chahdortt-Djavann-Loin-de-Zanzibar

Quatrième de couverture :

J’ai porté dix ans le voile. C’était le voile ou la mort. Je sais de quoi je parle.

Chahdortt Djavann est née en Iran. Romancière, elle vit depuis dix ans à Paris où elle a étudié l’anthropologie.

Consigne précise mais pas si facile à satisfaire car même des livres qui me paraissaient courts, comme Le bal d’Irène Némirovsky ou bien Les enfants terribles de Jean Cocteau, ont plus de 100 pages.

Heureusement, ce livre de Chahdortt Djavann est dans ma bibliothèque avec ses 48 pages, sans que je me rappelle comment il y est arrivé. Ce code-barre sur la couverture m’indique que c’est un livre d’occasion, que j’ai peut-être trouvé dans les rebuts de mon C.E. ou bien déniché dans les cabines téléphoniques de ma commune qui ont été reconverties en cabinets d’échange de livres. C’est là que je dépose les livres dont je me débarrasse lorsque je veux faire un peu de place sur mes étagères. J’y trouve aussi quelquefois des livres bien tentants avec lesquels je repars, diminuant de ce fait le succès de mon débarras. Mais je veille à ne jamais repartir avec plus de livres que ce que j’ai déposé !

Publicités

A propos Nanou

J'aime la lecture, la nature, les grands espaces. J'aime marcher sur les dunes, face à l'océan, regarder vers le large. Mon avatar est extrait d'un tableau de Setch, Plus de bruit.
Cet article, publié dans Divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour DéfiLivres 2017 #10

  1. mhf le blog dit :

    Ce livre a l’air très bien et c’est chouette ton système d’échange de livre… J’aimerai qu’il y ai cela par chez moi !

  2. Nanou dit :

    Si tu retrouves le titre du film, ça m’intéresse. Le cinéma iranien est très intéressant. J’ai vu récemment Une femme iranienne de Negar Azarbayjani, très bien !

  3. dalienor dit :

    je repense au film iranien, le titre ne me revient pas, mais qui raconte comment les femmes artistes-chanteuses sont interdites de spectacle public. je ne connais pas le livre dont tu parles, j’aimerais le trouver aussi en occasion.

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s